LE CASSE-TETE DES ETIQUETTES

 

Depuis de nombreuses années maintenant, les étiquettes deviennent légèrement obsessionnelles : on dégaine plus vite que son ombre pour inspecter où a été fabriqué ce beau vêtement qui trône sous nos yeux dans cette belle boutique. Oui, parce que le made in China est devenu l'horrible monstre qu'il ne faut surtout pas croiser ! 

Pourtant, nous avons récemment constaté avec Anthony que ce petit Made in China est un véritable caméléon, qui change de forme, de couleur, voire même de nom pour passer encore plus inaperçu. Comment ? (horreur - malheur - effarement - consternation, oui, l'histoire est plus vivante comme ça ;)). Il y a quelques semaines, nous nous rendons dans une petite boutique toute jolie par curiosité... après le premier coup d'oeil général, HOP, le petit soulevé magique et malheur "Made in PRC". Bizarrement, ce nom sonne comme un ancien pays d'Europe de l'Est, vous ne trouvez pas ? Evidemment, PRC n'est pas un pays d'Europe de l'Est mais une jolie abréviation pour dire "People's Republic of China". Une pratique relativement écœurante !

 Sac en cuir Sezane

Made in France pour de vrai ?

 

Mais alors, suis-je sûre de consommer du Made in France si c'est inscrit sur l'étiquette ? La réponse est NON. Du moins, pas à 100%. Dans un premier temps, il est nécessaire de rappeler que le marquage du pays d'origine n'est pas obligatoire, les marques apposent cette mention mais elle n'est pas imposée par l'Union Européenne. Par ailleurs, pour pouvoir apposer la mention "Made in France", il existe deux cas de figure :

- Privilégier la dernière transformation substantielle du produit : mais le code des douanes est assez flou sur le sujet. Qu'est-ce qu'une transformation "importante" sur un vêtement ? Comment considère t-on l'ajout de boutons: important ou pas important?

- Etudier la valeur ajoutée : si plus de 45% de la valeur ajoutée a été réalisé en France, alors le produit est Made in France. Par conséquent, si les finitions et le conditionnement sont réalisés en France mais que la fabrication est réalisée à l'étranger, si ces tâches représentent plus de 45% de la valeur ajoutée, le produit est déclaré comme étant fabriqué en France. 

Comme nous marchons sur la tête, il est nécessaire de faire attention à tout : y compris aux petits drapeaux tricolores ou autres emblèmes trompeurs ! Des labels existent pour vous guider dans vos achats. Même s'il n'y a pas de recette magique, mieux vaut se tourner vers des marques "vraies" qui partagent leurs coulisses avec sincérité, des créateurs passionnés sur qui vous pouvez mettre un visage, c'est du moins, ce que vous retrouverez sur LABL ;)

 

 

Marie